0

CDAO christian dupraz

Maison des Compagnies . Meyrin

© Laura Keller

Christian Dupraz Architecture Office

Building for the productions and rehearsals for the performing arts: dance and theatre companies.
_

 
 Le projet de la Maison des Compagnies (MdC) répond à une attente de longue date en regard au manque cruel de lieux de répétitions dédiés aux arts de la scène.
Installée, pour un temps, à la rue du Cardinal-Journet 22, la MdC, financée grâce à la Fondation Meyrinoise du Casino, abritera en priorité deux compagnies de réputation internationale, implantées à Meyrin, la compagnie de danse Alias et la compagnie de théâtre STT.
La réalisation architecturale en cours, pensée comme une fabrique, un lieu de réflexion est un véritable outil de travail permettant de préparer les futures productions, de façon performante et économique. Elle intègre toutes les spécificités et technicités indispensables à la mise en scène. Le bâtiment est conçu sur plusieurs niveaux et s’articule autour d’un noyau distributif vertical d’importance. D’un côté de ce noyau se superpose deux salles de dimensions et de hauteurs dissemblables. La salle de plain-pied est 277 m2 et d’une hauteur de 7.50 mètres, alors que la salle supérieure est, quant à elle, de 230  m2 pour une hauteur de 3.50 mètres. Dans les deux cas, ces salles sont équipées pour répondre à l’ensemble des besoins propres aux créations de danse et de théâtre et bénéficient d'une installation scénique complète pour la salle du bas. L’exigence acoustique est poussée au plus près des conditions réelles présentent sur une scène de théâtre ou de danse, afin de restituer les mêmes sensations et repères que lors d’une représentation.
A l’opposé de ces deux salles de répétitions, se superposent plusieurs espaces dédiés aux activités quotidiennes de la Maison des Compagnies. Espaces de stockage, local de maintenance, vestiaires, bureaux, etc, composent le cadre de vie utile au confort d’un lieu de travail.
Réalisé en structure et façade en bois, l'édifice se compose d’une succession de détails constructifs savants permettant, sans altération, le démontage et le déplacement de l’ensemble de l’édifice sur un autre site que celui choisi par la Fondation. Bien que pensée comme une architecture « assemblée », l’environnement intérieur est constitué d’une succession d’espaces de grande qualité. Le déroulé spatial permet aux utilisateurs, ainsi qu’aux visiteurs momentanés, de vivre une relation où la spatialité se joue de se rapport agréable entre une vue intérieur et une vue extérieure. De grandes fenêtres ponctuent et rythment les parcours et les lieux de vie.
 
Si, dans un premier temps, l’enjeu majeur de cette architecture a été de répondre  à un besoin, à une nécessité et à un souci d'efficacité, elle a néanmoins été projeté  avec un ancrage émotionnel fort, restitué au travers d'une subtile imbrication spatiale, d'un usage spécifique de matériaux et de points de vue vers le paysage, amplifiés par le cadrage des grands vitrages.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>