0

ORMA

CASA VANELLA . Casamaccioli

ORMA . CASA VANELLA . Casamaccioli  afasia (2)

ORMA ARCHITETTURA . photos: © David Giancatarina . © Julien Kerdraon

Overlooking the village of Casamaccioli, « A CASA VANELLA », is a guests house which is part of a natural landscape in the heart of Corsica, in font of three major summits, Monte Cinto, the Paglia Orba, and Cima a i Mori.

 

The program aimed at creating common spaces, a dining room, chill-out areas, in extension of the main house which welcomes the guests’ bedrooms. The bias was to detach from the house, to place themselves in the back of the plot of land against a retaining wall in front of the village and the mountains chain. The extension is in the background of the “Casone” (family house) which occupies the center of the plot.
Our reflexion was led by the concern to take root in a site without imposing a gesture, but with the will to highlight its specificities.

Illuminated by the western light, A CASA VANELLA is in the middle of a unique and timeless landscape. Walls made of granite and schist tuck the plots composed by chesnuts. These majestic trees dazzle us throughout the seasons until they reveal their silhouettes during winter.

Like an inhabited retaining wall, the building frames the main components of the landscape. As a result, three bores are oriented to each one of the summits. The building becomes landscape, it becomes a place of contemplation, where the sun puts in echo space and summits. Every night of the year, the light of the sunset makes theses places uniques.

Through this landscape in constant evolution, we have wanted to create a project proposing a duality. A duality inside/outside. A first look at the projet makes you feel it has no opening; it appears like a thickness of granite. Then, as we go along, we discover that this wall is going to open itself, to fragment, to enable the view and let the light in, in a controled and mesured way.

In a different way, the project is playing with time through the use of materials like concrete and stone. Indeed, the meeting of these elements enable us to tell a story regarding this site, also remind us of another time and know-how. Concrete is used in its truest way forming posts and lintels. Stone is used to fill the empty spaces of the structure. Inside, the lime plasters integrate and hide the technical elements.

The architecture tends to integrate the project in order to make it disappear in a mineral mass, and lets exist the main building “u Casone”. The projet intends to travel through time developing an emotion between tradition, landscape and architecture.
_

 Surplombant le village de Casamaccioli, A CASA VANELLA, est une chambre d’hôtes inscrite dans un paysage naturel au cœur du Niolu, face à trois sommets majeurs, le Monte Cinto, la Paglia Orba, et Cima a i Mori.

Le programme consistait en la création d’espaces communs, d’une salle de repas, d’espaces de détente, en extension de la maison principale qui accueille les chambres d’hôtes. Le parti pris a été de se détacher de la maison, de se placer en partie arrière de la parcelle contre un mur de soutènement face au village et à la chaîne de montagnes. Il vient en retrait du « Casone » (maison de famille) qui, lui, occupe le centre de la parcelle. 
C’est dans ce souci de s’implanter dans un site sans imposer un geste mais en soulignant ses particularités que s’est inscrite la réflexion du projet.

Éclairée par la lumière de l’ouest A CASA VANELLA se trouve au milieu d’un paysage unique et intemporel. Des murs de granite et de schiste viennent border les parcelles ponctuées de châtaigniers. Ces derniers, majestueux, nous éblouissent par leurs couleurs au fil des saisons jusqu’à dévoiler leurs silhouettes durant l’hiver.

A l’image d’une épaisseur de mur de pierre habitée, l’édifice vient cadrer les principaux éléments constitutifs du paysage. Trois percements s’orientent alors vers chacun des sommets. Le bâtiment devient paysage, il devient un lieu de contemplation, où le soleil met en résonnance un espace et des sommets. Chaque soir de l’année la lumière du soleil couchant rend alors ces lieux uniques. 
C’est au travers de ce paysage en constante mutation que nous avons voulu créer un projet qui propose une dualité. Une dualité intérieur / extérieur. Lors de son approche, le projet ne laisse que peu apparaître les ouvertures ; il se présente comme une épaisseur de granite. Ensuite, au fur et à mesure où nous le découvrons, ce mur va venir s’ouvrir, se fragmenter afin de permettre la vue et de laisser entrer la lumière de façon mesurée et contrôlée. 
Dans un autre sens le projet vient aussi jouer avec le temps au travers l’utilisation de matériaux comme le béton et la pierre. En effet, la mise en contrepoint de ces éléments va permettre de raconter un site mais aussi un temps et un savoir-faire. Le béton est utilisé dans sa vérité constructive la plus simple puisqu’il vient s’exprimer sous forme de poteaux et de linteaux. La pierre vient combler les vides laissés par la structure. A l’intérieur, les enduits à la chaux viennent intégrer et masquer l’ensemble des éléments techniques.

L’architecture tend à intégrer le projet afin de le faire disparaître dans une masse minérale, et de laisser exister la construction principale «u casone ». Le projet veut s’inscrire dans l’idée de traverser le temps en développant une émotion entre tradition, paysage et architecture.

PROGRAMME : Espaces communs 
MAITRE D’OUVRAGE : Privé
MAITRE D’ŒUVRE : ORMA ARCHITETTURA
LOCALISATION : Casamaccioli (20224)
SURFACE : 85 m²
COUT DE L’OPERATION : 140 000 € ht 
PHASES : Mission complète
CALENDRIER : Livraison 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>